Accueil > blogue > Immobilier: tendances et finances > Marché montréalais... 29 jours en février; il fallait respirer par le nez.

Marché montréalais... 29 jours en février; il fallait respirer par le nez.

01 mar. 2020

Depuis le début de l'année, petit vent de panique? 


Quand la peur de ne pas trouver à se loger frôle celle du Covid-19, mes clients se tournent vers moi. 


Les médias annoncent ceci, j'ai lu cela.  Mais que dit le cheval? 


La clé c'est l'accompagnement personnalisé client courtier. 


C'est mon crédo: moins d'agitation mais plus de résultats. Je dis: il faut s'asseoir et évaluer les alternatives.  Analyser de nouveau le projet et valider des changements, le cas échéant.  


Ma connaissance pointue du territoire est constamment mise à jour: les secteurs en émergence, les rues revampées, les développements qui s'annoncent. Même les quartiers familiers... je les explore différemment pour chaque client. Je les aide à départager les besoins, les désirs, les priorités.  J'ajoute des infos importantes sur l'économie et la démographie de Montréal qui changent si vite.


Moins de légendes urbaines et plus de faits mis en contexte, des connaissances pointues et l'expérience du terrain, c'est de ça dont ils profitent avec moi.


Partager

Hélène Dumas

Courtier immobilier à Montréal

514 272-1010